RT 02: Un Pachi à Paris.

Alors bon, ça fait un petit moment que je lorgne sur ces joujous, et j'ai craqué la semaine dernière.

Me voilà partit à St-Ouen un jour de match de l'équipe de France au Stade de France justement (c'est dingue ça, nan ?), autant vous dire qu'il ne fallait pas que je traîne ! J'me perds un peu (une fois n'est pas coutume...), et j'arrive chez Noël, un ami que j'ai rencontré sur Gamoover et qui y sévit sous le pseudonyme "HI". L'accueil est très sympathique et chaleureux. A peine la porte de son appartement ouverte, je tombe sur mon graal (j'en ai même versé une larme, tant de souvenirs de gosse...), rien que ça ! :


Une Atari Asteroids Cabaret d'époque (rare!), avec un écran vecto qui fonctionne (encore plus rare !). Le vecto, c'est la vie !! :

Si vous ne savez pas quoi m'acheter...
Ca commence très très fort. Ensuite, j'ai pu toucher à d'autres bornes mythiques comme la Pac-Man, la Defender, la Road Blasters, la Galaxian (upright et cocktail), la Break Out, une Egret 3 mamecabisée (Hérétique !!!), etc...



pour arriver aux pachis (je vous passe la Space Invaders dans le salon, la Gauntlet et la cocktail Pac-Man dans sa chambre, et toutes les autres à la cave ! )



En tout cas, une après-midi bien sympathique, pleine de discussion passionnée, d'infos croustillantes, et de rigolades bien evidemment. Mais l'heure tourne et il faut encore charger la bête, éviter les beaufs sur le chemin retour, et tout brancher une fois arrivé pour faire la surprise aux filles.

Présentation: Il était une fois dans une région pas très sympatique de l'ancienne URSS (Roumanie) dans une région encore moins sympatique de ce pays (Transylvanie) un chateau en haut d'une coline radioactive (et hooo!! tchernobyl c pas loin hein!!). A l'entrée de ce chateau donc ce trouve une jeune asiatique munie d'énormes nichons, morte de peur, demandant mon aide. Et là mon âme chevaleresque (ou plutot mes hormones) me pousse à l'aider et à rentrer dans cette énorme centre de don du sang de la croix rouge locale (l'insigne est visible, regardez bien). Elle m'indique au préalable que dans une pièce cachée de ce château se trouve un trésor. Bon, là, des nichons, du pognon!! j'hésite plus et je rentre!! voici une vue d'ensemble de la bâtisse. Arrivé devant la porte. Horné de sympatiques tags régionaux (tagovitch dans la langue). l'intérieur quand à lui est moderne, plein de cables et de cartes électronique (à première vue le proprio aime la technologie dernier cris). Bon ben après avoir fait le tour je me rend compte à nouveau que j'ai oublié mes médicaments pour la tête et que je suis en face d'un pachislo! ultra beau, avec un son d'enfer et ça pète dans tous les sens dès qu'on choppe un bonus (effet son et lumière garantit ) !!! Et un dracula bien japonais (dracula,robert de son prénom) et finalement, c quand même un piège à femme!! La preuve en image !!

Enjoy !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :